5
[Reprise] Chef-d’œuvre est un mot trop souvent galvaudé. Il prend tout son sens pour "Le Roi et l’oiseau", bijou de l’animation né de la complicité entre Paul Grimault (1905-1994) et Jacques Prévert (1900-1977).
5
[Reprise] C'est moins un grand film pour enfants - qui pourront être déroutés par la noirceur du propos - qu'un trip fou dans un drôle de monde surréaliste où l'émerveillement le dispute à l'angoisse. Un film total.
4
[Reprise] Si la critique politique a vieilli, la poésie des personnages, la qualité des dessins et la colorisation (restaurée), en font une oeuvre majeure, à (re)voir sans tarder.
5
[Reprise] Librement inspiré d'un conte d'Andersen, prix Louis-Delluc 1980, ce masterpiece revient magnifié, avec restauration photochimique et numérique restituant les couleurs d'origine.
4
[Reprise] Sa réussite est d'autant plus flagrante aujourd'hui que ses images ont encore une forte résonance, nourrissant une admiration esthétique immédiate.
5
[Reprise] Collaboration flamboyante et magique entre Paul Grimault et Jacques Prévert, ce chef-d'oeuvre de l'animation est à faire découvrir de toute urgence à la jeune génération.
5
[Reprise] Il y a, dans ce récit une drôle d'énergie qui propulse de petits personnages attachants dans d'immenses architectures, qui mélange des visions inquiétantes et des gags exquis, un graphisme tendre et des formes expressionnistes, qui font du Roi et l'Oiseau un objet unique.

Recent content