4
The Thin Red Line est un film multiple, philosophique, métaphysique, voire ouvertement mystique. C'est un chant de louange à la vie sous toutes ses formes – l'une d'elles étant la guerre.
4
c'est le film non pas de guerre mais "sur des hommes en guerre" qu'on retiendra au bout du compte.En somme, la pâte humaine d'un opéra de l'intime. La ligne de chair d'un film qui rêve de se désincarner.
4
Même si le panthéisme à haute dose et la mièvrerie des flash-back américains sont susceptibles de lasser, " la Ligne rouge " est un film atypique, d'un lyrisme inspiré.
5
une gigantesque déploration incantatoire qui saisit le spectateur à la gorge pour ne plus le lâcher, un film à la fois rousseauiste et désespéré, confinant trois heures durant à la litanie hypnotique
4
on trouvera peut-être la voix off un peu appuyée, la réflexion sur l'état de nature pas vraiment étourdissante, mais au bout du compte on se demandera surtout à quand remontait le dernier grand film hollywoodien.
5
Ce film offre le spectacle, sublime, d'un monde à sa genèse. A chacune de ses images, on a le sentiment d'assister à la naissance du cinéma.

Recent content