Captivant

4
Nathalie 9/10/20

Malgré les conditions plus que particulières, la quasi absence de public, un climat d'automne, le tournoi tient ses promesses ! Des surprises, du grand tennis, des joueurs à fond... Et puis cet Hugo Gaston, venu d'ailleurs, qui nous sort Wawrinka, ancien vainqueur de Roland-Garros, et est à deux doigts d'en faire de même avec Thiem, numéro 3 mondial... De quoi vibrer ! Chez les femmes aussi, des surprises, comme ce prometteur Swiatek / Kenin. Captivant !

Excellent !

4
Anne 28/09/20

Voilà un restaurant qui assure ! Du service à la décoration "marine-chic", en passant par la qualité des produits, et bien sûr, la cuisine... Tout est parfait. Il manquerait peut être juste une vue sur la mer, mais elle est non loin, et on en a les embruns dans l'assiette. Les prix sont en adéquation, soit un peu élevés, mais justifiés compte tenu des prestations.

Dommage

3
Crackers 28/09/20

On va pas se mentir, le Nutella c'est bon. Sur du pain, à la cuillière, sur des crêpes... Mais à bien y regarder, c'est très sucrée (plus de 50% du produit), et plein d'huile de palme. On trouve des alternatives, bio, avec moins de sucre, et d'autres huiles. Et puis on peut aussi fabriquer sa propre pâte à tartiner maison. De quoi continuer à se faire plaisir

La référence

5
Greg 28/09/20

La référence au niveau presse internationale. Des articles pointus, des photographies qui font date. Et puis une couverture internationale de qualité. Bref, ça vaut le coup de se mettre à l'anglais rien que pour le lire.

Incontournable

4
Greg 28/09/20

Une émission incontournable ! Alors ok, on est pas dans la grande culture, mais dans le bon jeu d'aventure, assez addictif. Bien qu'au fil des années les candidats soient devenus plus stratèges qu'aventuriers, on se laisse quand même embarquer. À voir. Convient à toute la famille.

Boring

3
julie 14/09/20

Voilà un film qui a tout raflé, jusqu'à l'Oscar. Pourtant : quel ennui. Le début est prometteur, les personnages ont du relief, la photographie est jolie, l'intrigue se noue avec une relative efficacité... Et puis viennent les revendications sociales du réalisateur, qui gâchent tout. Les classes sociales sont dépeintes de manière caricaturale : les pauvres sont sympathiques et rigolos, et les riches hautains et méprisants. Le scénario tourne même au ridicule au fur et à mesure, et pas pour le meilleur.